Approche andragogique


Le «Blended Learning» est un nouveau concept permettant de tirer le meilleur parti des technologies de l’information dans le but de donner une meilleure valeur ajoutée à l’interaction des étudiants et des enseignants. On vise à diminuer le temps consacré en classe aux présentations traditionnelles et à augmenter les échanges d’expériences, la discussion de cas complexes et l’expérimentation. On tire parti de ce concept de façon croissante au fur et à mesure que sa maîtrise de la part des enseignants s’étoffe. Pour cela Human Systems Engineering dispose d’une plateforme d’apprentissage moderne (Moodle) accessible via Internet. Les professeurs et chargés de cours ont ainsi la possibilité de fournir une partie de leurs cours sous forme de « distance learning ». Les étudiants doivent être équipés en conséquence (ordinateur, accès Internet et imprimante performants).

Le blended learning permet aussi une bonne individualisation du programme d’études. Ainsi certaines compétences pourtant nécessaires au métier du «Human Systems Engineer» ne font pas partie de l’enseignement du cursus d’études. Par exemple un étudiant qui aurait besoin d’améliorer ses aptitudes à la présentation ou à la rédaction de rapports, peut acquérir une partie de ces compétences en enseignement à distance, il sera suivi également en tutoring afin d’en faciliter l’intégration.

Les objectifs d’apprentissage sont définis selon la taxonomie de Bloom simplifiée en trois domaines d’action et de niveaux de savoir sur un axe partant du concret vers l’abstrait. Cette taxonomie a été reprise comme base par de nombreux auteurs et un grand nombre d’institutions d’enseignement.

Les verbes dans la description des objectifs d’enseignement dans les modules se réfèrent à cette taxonomie.

L’interactivité entre les participant-e-s et avec les intervenant-e-s est au coeur du dispositif pédagogique. De plus, pour assurer un transfert effectif au niveau de l’entreprise, la plupart des modules des CAS sont ponctués par un atelier d’intégration, qui est un espace dans lequel les participant-e-s sont invité-e-s à modéliser les enseignements pour les transférer directement dans leur organisation, en bénéficiant d’apports des autres participant-e-s ainsi que des compétences des professeur-e-s.

Ces méthodologies permettent aux participant-e-s de s’exercer au transfert des enseignements dans leur milieu, en tenant compte des caractéristiques de ce dernier, ce qui concourt à favoriser les processus d’assimilation, d’intégration et d’appropriation.

Les professeur-e-s et intervenant-e-s sont choisi-e-s en prenant en considération, outre leur cursus académique, leur expérience et expertise professionnelles ainsi que leurs compétences d’animation et de transfert, dans un milieu hautement exigeant.